Tendances

Noël sous inflation : Comment les Français font-ils face à la hausse des prix ?

15 décembre 2023

Les fêtes de fin d’années approchent dans un contexte économique incertain et teinté par l’inflation. Dans quel état d’esprit sont les Français ? Quel budget moyen pour les cadeaux ? A qui vont-ils en faire ? Comment optimisent-ils leurs achats ? Toluna Harris Interactive a mené l’enquête pour la Fevad auprès d’un échantillon représentatif des Français âgés de 15 ans et plus

 

Les Français abordent la période de Noël dans un état d’esprit moins positif qu’en 2022.

 Si 54% des Français déclarent se trouver dans le même état d’esprit que l’an dernier, plus d’1/3 d’entre eux (38%) s’estiment moins positifs. Ils ne sont que 8% à se déclarer plus positifs.

En 2022, à cette même question 13% se déclaraient plus positifs soit un recul de 5 points. A noter que même parmi les 15-24 ans, plus enclins à se montrer positifs (19% vs 8% en moyenne), on enregistre un net recul de 10 points par rapport à 2022 (29%).

L’inflation constitue l’élément majeur susceptible d’avoir un impact sur les achats de fin d’année pour 83% des personnes interrogées, bien loin devant la situation internationale ou le réchauffement climatique qui enregistrent toutefois des scores élevés (respectivement 52% et 47%).

 

Pour Noël, les Français prévoient de dépenser moins et d’acheter moins de cadeaux en 2023. 

 En 2023, les Français envisagent de dépenser moins à Noël qu’en 2022. Ils prévoient un budget (cadeaux et préparatifs) de 369 € alors qu’ils comptaient en 2022, à cette même période, dépenser 404 €. Ils sont 40% à déclarer que leurs dépenses seront « moins élevées que l’an dernier » et seulement 6% à prévoir des dépenses « plus élevées » (en recul de 7 points par rapport à 2022). Contraints de dépenser moins, 57% Français déclarent se recentrer sur les cadeaux destinés aux proches et 32% souhaitent acheter « un moins grand nombre de cadeaux » (9% « un plus grand nombre »), tandis que 34% rechercheront des petits prix ou des promotions.

 

Ils se tournent encore davantage vers le e-commerce pour leurs achats de Noël.

Rétrospectivement, les Français déclarent à 68% avoir effectué des achats par Internet l’an dernier. Aujourd’hui, dans le contexte d’inflation et de morosité, Internet se présente comme une solution à leurs yeux. En effet, ils sont plus des trois quarts (78%) à envisager d’avoir recours à ce canal pour leurs achats de Noël, en hausse de 5 points par rapport à 2022. Bien plus, 35% se disent « certains » de le faire (en hausse de 7 points par rapport à 2022). Mais ils prévoient aussi, comme pour leurs achats au global, de dépenser moins, en moyenne, qu’en 2022 (229€ vs 279€).

 

Les catégories de produits envisagées pour un achat de Noël sur internet restent les cadeaux habituels de cette période :

  • jeux/jouets pour 49% (+3 points vs 2022),
  • produits de beauté/parfums (39%),
  • produits culturels (38%, en hausse de 7 points par rapport à 2022),
  • vêtements, chaussures et accessoires de mode (36%) et bijoux (20%).

Les produits techniques et l’électroménager (16%) ainsi que les consoles de jeux (14%) s’inscrivent en recul (respectivement en baisse de 5 et 4 points).

Ils envisagent également de recourir aux opportunités du marché (produits de seconde main, Black Friday, paiements fractionnés) pour optimiser leurs achats de Noël.

62% des Français ont l’intention de profiter du Black Friday pour effectuer des achats de Noël, en particulier les plus jeunes (74% des moins de 35 ans).

38% pensent acheter des produits de seconde main pour les offrir à Noël (52% parmi les moins de 35 ans). Parmi eux, 19% affirment que la totalité de leurs cadeaux seront des produits de seconde main, en hausse de 6 points en un an.

34% envisagent de revendre sur Internet les cadeaux reçus, soit parce qu’ils ne leur conviennent pas (19%) soit – résultat à souligner car symptomatique – pour se créer un complément de revenu et ce, même si les cadeaux leur conviennent (15%).

Plus d’un quart (28%) de ceux ayant l’intention d’acheter sur Internet pour Noël, se déclarent prêts à recourir à un crédit ou des paiements fractionnés.

 

Les Français privilégient de passer les fêtes de fin d’année chez eux ou chez des proches.

 La plus grande partie des Français prévoit de rester dans son lieu de résidence habituel (45%) et 33% iront dans leur famille ou chez des amis.

Les 45% qui envisagent de se déplacer devraient utiliser pour la plupart leur voiture (63%) – moyen de transport incontournable – bien davantage que le train (23%) ou l‘avion (15%).

 

Source : Fevad

Découvrez plus d’articles

Baromètre Facco-Odoxa 2024

Baromètre Facco-Odoxa 2024

Un changement de méthodologie cette année pour une enquête désormais digitale et individuelle, offrant une meilleure représentation des jeunes, des...

Les Français et la biodiversité

Les Français et la biodiversité

Odoxa a récemment réalisé en avril une étude sur le sujet, on vous livre les enseignements-clés :    La biodiversité est un enjeu majeur pour...

Les tendances Google 2024

Les tendances Google 2024

Chaque année, VML Intelligence publie son rapport Future 100, dans lequel 100 tendances marketing et consommation sont décryptées. Voici le top 5...

Abonnez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous pour plus de contenu

Les actualités de nos filières tous les 15 jours

Copyright © 2024 Divi. All Rights Reserved.