Tendances

Les Français et la biodiversité

6 mai 2024

Odoxa a récemment réalisé en avril une étude sur le sujet, on vous livre les enseignements-clés :

 

 La biodiversité est un enjeu majeur pour nos concitoyens, convaincus que la situation de notre pays dans de domaine est « préoccupante »

La RSE est devenu un sujet important pour plus de 9 Français sur 10 (94%) et même « prioritaire » pour 3 Français sur 10 (28%). Moins évoqué dans les médias que le climat, la biodiversité est un sujet connu par 9 Français sur 10 (90%) et même très bien connu par près d’un Français sur deux (47%). Or, tous les Français ou presque (95%) font de la protection de la biodiversité un sujet de préoccupation important et 1 Français sur 2 en fait même un sujet « prioritaire » pour les pouvoirs publics. Il faut dire que 80% des Français qualifient de « préoccupante » que la situation de la biodiversité dans notre pays.
Comme pour le climat, l’Homme et son activité sont perçus comme les responsables directs de cette situation : la pollution chimique (63%), le changement climatique qu’il provoque (53%) et la pollution agricole (47%) sont les principales causes perçues de cette situation.

 

« Fin du mois » et « fin du monde » ne s’opposent plus dans l’esprit de nos concitoyens

Ce n’est pas parce que leurs priorités tournent autour du pouvoir d’achat, et celles des gouvernants autour de la dette que les Français estiment qu’il ne faut plus s’occuper d’environnement. Bien au contraire, 52% d’entre eux estiment qu’en période de crise, il faut au contraire poursuivre les politiques d’environnement car celles-ci ne sont pas incompatibles avec la croissance et l’emploi. C’est un retournement complet par rapport aux perceptions qui prévalaient il y a moins de 10 ans : En 2015, une majorité (50% vs 47%) estimait qu’en période de crise, les responsables politiques devaient avant tout s’occuper de croissance et d’emploi et moins d’environnement…

 

Pour les Français, protéger la biodiversité est l’affaire de tous et de chacun

Plus des trois-quarts d’entre eux pensent que les ONG, l’Etat, les grandes entreprises, les citoyens et eux-mêmes, peuvent agir efficacement pour préserver la biodiversité. Si l’on attend beaucoup des entreprises dans ce domaine, c’est aussi parce que les trois-quarts des salariés constatent qu’au-delà du « greenwashing » leur propre entreprise fait bien attention à limiter l’impact de son activité sur la biodiversité

 

Au quotidien, les Français agissent déjà et envisagent de le faire encore davantage à l’avenir pour préserver la biodiversité

Une majorité d’entre eux éviter déjà d’utiliser des emballages plastiques (63%), utilisent moins de pesticides (62%), ramassent les déchets pour dépolluer (58%) et mangent moins souvent de la viande (55%). Et ce qu’ils ne font pas déjà, ils assurent qu’ils le feront à l’avenir, comme de consommer plus souvent bio ou limiter leur consommation de produits liés à la déforestation. Plus de 8 consommateurs sur 10 assurent aussi qu’ils seraient prêts à prendre en compte l’impact biodiversité de leurs achats s’il existait un indicateur facilement lisible dans ce domaine à l’image du « Nutriscore »

Pour les entreprises, adopter une posture vertueuse en termes de biodiversité est aussi un puissant atout en termes de marque-employeur pour attirer les talents ou les conserver dans l’entreprise

Ainsi 8 actifs sur 10 jugent « important » que l’entreprise dans laquelle ils travaillent « privilégie le recyclage », « évite la déforestation dans ses choix d’approvisionnements », et évalue régulièrement son impact sur la biodiversité ». Aucun secteur économique n’échappera à cette exigence : près des trois-quarts des détenteurs de produits d’épargne assurent qu’ils souhaiteraient que leur banque leur propose des produits d’épargne orientés vers la protection de la biodiversité… et 1 épargnant sur 6 (16%) serait même prêt à avoir un moins rendement sur son épargne pour cela.

Source : Etude Odoxa pour I Care et Capital – Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par internet les 27 et 28 mars 2024.

Découvrez plus d’articles

Baromètre Facco-Odoxa 2024

Baromètre Facco-Odoxa 2024

Un changement de méthodologie cette année pour une enquête désormais digitale et individuelle, offrant une meilleure représentation des jeunes, des...

Les tendances Google 2024

Les tendances Google 2024

Chaque année, VML Intelligence publie son rapport Future 100, dans lequel 100 tendances marketing et consommation sont décryptées. Voici le top 5...

Abonnez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous pour plus de contenu

Les actualités de nos filières tous les 15 jours

Copyright © 2024 Divi. All Rights Reserved.